Nos adhérents

Rencontres de la transition énergétique : des pistes pour libérer l’action locale

Modif.: 04/07/2016

Réunis lors de notre assemblée générale annuelle à La Rochelle, du 8 au 10 juin 2016, une centaine d’acteurs du CLER ont débattu des actions concrètes à mettre en œuvre dans les territoires pour dessiner un nouveau paysage énergétique. Les comptes-rendus de ces ateliers et plénières seront progressivement disponibles sur le site Internet du CLER.

En France, depuis plus de 30 ans, les adhérents du CLER - Réseau pour la transition énergétique mènent des projets concrets en faveur des énergies renouvelables, des économies d’énergie ou de la lutte contre la précarité énergétique. Ils incarnent une société en mouvement qui met en œuvre la transition énergétique dans les territoires, au plus près des besoins énergétiques et des citoyens. Pour valoriser leurs atouts et renforcer leurs compétences, ils ont besoin d’un nouveau cadre réglementaire à la fois décentralisé et solidaire. Comment organiser la gouvernance territoriale, nationale et européenne pour libérer l’action locale, donner plus d’autonomie aux acteurs de terrain et favoriser coopérations et cohérence ?

Collégialité et transparence

A l’invitation du CLER, deux chercheurs - François-Mathieu Poupeau, chargé de recherche CNRS et Matthieu Calame, directeur de la Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme – sont intervenus et ont exploré les origines du modèle énergétique français pour mieux imaginer d’autres scénarios. Face à la limitation des ressources, le mythe de « l’électricité pour tous à bas coût » doit laisser la place à une toute autre logique : « Il faut désormais valoriser la production locale, les circuits courts, l’implication des citoyens, la transversalité avec toutes les politiques publiques mises en place par les collectivités », a confirmé François-Mathieu Poupeau. La transition énergétique pose également la question du rôle de la puissance publique. « La décentralisation ne changera pas l’exercice autoritaire du pouvoir », a insisté Mathieu Calame, favorisant la collégialité et la transparence à la personnalisation du pouvoir et l’opacité.

Acteurs locaux

Déjà très actives sur le thème de l’énergie depuis des années, plusieurs collectivités locales de Charente-Maritime étaient également présentes. La Rochelle, l’intercommunalité de l’Ile d’Oléron ou encore la grande Région représentée par François Coutant, vice-présidente en charge de la transition énergétique, ont par exemple pu témoigner de leurs efforts pour faire évoluer les pratiques de mutualisation et de prises de décision des communes entre elles, et accompagner les habitants vers plus de sobriété énergétique.

Téléchargez les comptes-rendus des Rencontres de la transition énergétique 2016

- Comptes-rendus de la journée du 8 juin - Rencontres « Métiers » :

*Groupe de travail des organismes de formation réunis au sein du réseau Format’eree

*Groupe de travail des collectivités Tepos

*Groupe de travail Précarité énergétique

*Groupe de travail de la commission Espaces Infos Energie

- Comptes-rendus de la journée du 9 juin - Plénières et ateliers

*Atelier Vie du réseau : participez ! communiquez !

*Atelier consacré aux plateformes locales de la rénovation en Poitou - Charentes : qui fait quoi ? Présentations d’Artéé, l’Agence régionale pour les travaux d’énergie ; d’Energ’IO, plateforme de la rénovation de la CC de l’Ile d’Oléron.

*Atelier 100 % EnR : nouvelles solidarités urbain - rural

*Mobilité : définition d’un programme d’action à l’échelle d’un territoire et de son financement

*Faire exister nos propositions durant la campagne présidentielle de 2017

- Comptes-rendus de la journée du 10 juin - Assemblée générale et visites

*Accédez au rapport d’activités 2015 du CLER - Réseau pour la transition énergétique

*Accédez au rapport financier 2015

retour haut de page