Nos adhérents

L’économe de flux

Modif.:

Les économes de flux répondent à une préoccupation d’ordre économique. Une étude de 1995 de l’ADEME, intitulée " Energie et patrimoine communal " a estimé que la dépense d’énergie des communes représente 198 F par habitant et par an. Les possibilités de réduction du budget énergie sont de l’ordre de 10%.

En région Rhône –Alpes, le budget moyen relatif aux fluides (énergie et eau) des communes est de 240 F par habitant et par an. Le potentiel en économie d’énergie et d’eau est estimé à 10%. Il apparaît que si aucune personne n’est chargée spécifiquement de la gestion des flux, aucune économie n’est réalisée. Les missions de l’économe de flux s’étendent sur trois champs de compétences : PEDAGOGIQUE, TECHNIQUE, GESTION.


MISSIONS :

PEDAGOGIQUE :
-  Sensibiliser, informer et conseiller les élus et les utilisateurs des bâtiments communaux sur les utilisations rationnelles de l’eau et l’énergie.
-  Informer et communiquer sur la facture d’eau et de chauffage.
-  Développer et organiser une animation sur le thème de l’utilisation rationnelle de l’énergie auprès du grand public et au sein du monde scolaire ( élèves et enseignants).
-  Conseiller et proposer des équipements consommant moins d’eau et d’énergie.
-  Amener l’école à devenir un modèle de gestion et de respect de l’environnement.
-  Rédiger des plaquettes d’information sur ces thèmes.

TECHNIQUE :
-  Saisir et suivre les factures des consommations d’énergies et d’eau des bâtiments (mise en place d’un tableau de bord).
-  Contribuer à la réalisation de diagnostics en matière de consommation d’eau et d’énergie.
-  Détecter les inadéquations entre le matériel existant et les besoins présents.
-  Proposer des actions visant à réduire la facture énergétique et d’eau.

GESTION :
-  Suivre les factures d’énergies et d’eau.
-  Gérer les contrats.
-  Proposer des modifications des contrats existants.
-  Définir des critères permettant de mesurer l’intérêt économique, sociale et environnementale des actions mis en œuvre par l’économe de flux.
-  Evaluer les impacts économiques, sociaux et environnementaux des solutions mises en œuvre.


PROFIL :

Le savoir-faire :

-  Connaissances techniques (énergétique, thermique…).
-  Connaissances sur la réglementation sur l’eau et l’énergie.

Le savoir être :

-  Aptitudes relationnelles et sociales,
-  Capacité d’écoute et de contact,
-  Capacité en conseil et en médiation,
-  Savoir argumenter et convaincre.

La formation de base :

On peut citer par exemple :
- DUT/BTS génie thermique,
- DUT maintenance.


TYPES D’EMPLOYEURS :

-  Les communes.
-  Les agences locales de l’énergie.
-  Les offices HLM. 
-  Les hôpitaux.
-  Les établissements scolaires.


EXEMPLES :

COMMUNAUTE D’AGLOMERATION DU PAYS ROCHEFORTAIS

Conseiller en énergie de la Communauté de Communes du pays Rochefortais a pour mission de gérer les énergies.

Contact : Loic CHASTANET, tel :05-46-82-18-75.

VIENNE ( 30 749 habitants) :

L’économe de flux contrôle et gère les énergies des bâtiments communaux ( établissement de ratios, suivi des factures de consommation :eau, gaz, électricité, carburants).

Contact : MR NODIN (EJ), tel : 04-74-78-30-00

BESANCON (122 308 habitants) :

L’éco-guide en énergie est chargé de déceler les sur-consommations en énergie au sein des bâtiments communaux. Il informe sur les économies d’énergies les utilisateurs des bâtiments communaux.

Contact : M. Henri SCHNEIDER ( Ingénieur en chef), tel : 03-81-61-51-31.

LORIENT (61 844 habitants) :

Les économes des flux de Lorient sont capables aujourd’hui d’intervenir sur tous les flux (chauffage, électricité, eau).

Contact : Frank DAVILMA (économe de flux), tel : 02-97-02-25-41.

retour haut de page